En aigu : Lumbago, torticolis, blocage ostéoarticulaire. L’ostéopathe s’assure au préalable, lors d’un bilan ostéopathique, d’exclure des pathologies organiques ou des lésions qui seraient du ressort médical, et dans ce cas il réorientera le patient vers son médecin généraliste.

 

En chronique : Migraines, céphalées, raideurs et fatigue du dos, troubles digestifs (constipations, diarrhées, ballonnements, remontées acides…), chez les nourrissons pour des coliques, troubles du sommeil.

 

Après une chute, traumatique, ou par exemple un accident de la route, les séquelles sont nombreuses en raison de l’énergie du choc accumulée dans les tissus et peuvent entrainer des conséquences immédiates comme des douleurs, des céphalées, des vertiges ou des conséquences plus tardives comme l'arthroses, des raideurs et des déséquilibres.

 

En prévention, l’ostéopathe effectue un bilan ostéopathique c'est à dire qu'il effectue le lien entre les renseignements donnés par le patient sur son passé traumatique, ses maladies, ses points de tension et son examen visuel et palpatoire.

 

A l’issue de ce bilan, des tests ostéopathiques seront réalisés puis la mise en place d’un stratégie de traitement sur 1 à 2 séances espacées de 2 à 3 semaines.

  

L’ostéopathe peut être consulté en première intention.

L’ostéopathie est un système de soins, basé sur des techniques de manipulations, qui se concentre sur l’intégralité de la structure corporelle, son champ d’application est très vaste. Elle s’intéresse à l’état global du patient.